Le centre de plongée du mois : CALYPSO DIVING AMED

Le centre de plongée du mois : CALYPSO DIVING AMED

Ce mois-ci, ÉQUILIBRE met à l’honneur le centre de plongée CALYPSO.

Situé à Amed, cette nouvelle structure a été créée et est gérée par la pleine de vie Valentina. Présente depuis plusieurs années sur Amed, elle a toujours été très impliquée dans la vie locale et dans toutes les problématiques écologiques touchant les lieux. Lorsque nous avons entendu que Valentina avait ouvert son centre de plongée, il nous a parût évident qu’elle serait notre centre partenaire sur Amed.

La semaine dernière, Valentina a organisé la partie sous-marine du Bali’s biggest clean-up. Nous en avons profité pour discuter avec elle de son centre, ses envies, ses projets. Qui de mieux, que la principale concernée pour vous parler de son centre ?

Maurane : Bonjour Valentina ! Pourquoi créer Calypso ? Quelles sont les valeurs que tu rattaches à ton établissement ?

Valentina : Calypso est avant tout né de la volonté de partager mon amour des océans. Plongée, apnée ou formation sur la plantation de corail, nous essayons de promouvoir différentes méthodes de découverte des fonds sous-marins. Après c’est aussi une envie d’indépendance. Je souhaitais avoir un établissement qui me ressemble, avec une atmosphère détendue et familiale. Charmée par la ville d’Amed et son ambiance, je voulais également pouvoir m’investir pleinement dans la vie locale. Grâce à Calypso, j’ai une « base » me permettant de pouvoir développer mes projets comme je l’entends, et d’être un incubateur pour les autres acteurs ou personnes souhaitant s’investir.

Pour répondre à ta question sur les valeurs, pour moi, lorsque je pense à Calypso, les premiers mots qui me viennent sont partage, joie et découverte. Le but de mon centre, est de rendre le monde sous-marin accessible à tous, tout en respectant la nature. Il est donc important pour moi de sensibiliser les personnes qui m’entourent, que ce soit mes employés, mes collaborateurs ou mes clients, aux différents enjeux écologiques qui menacent nos océans. Et toujours dans la bonne humeur !!! Par exemple, lorsque nous allons en mer, nous plongeons systématiquement avec un sac filet trshbg© fixé à la jambe pour ramasser les déchets sous l’eau. De cette manière, nous essayons de rendre ce geste systématique pour tous, afin que cela devienne un réflexe. Les plongeurs qui étaient avec nous pourrons alors reproduire ce geste chez eux, et éduquer d’autres personnes.

M. : Est-ce que tu nous parlerais un peu d’Ocean Gardener ?

V. : Oui, bien sûr ! J’ai décidé d’associer mon centre de plongée à l’association Ocean Gardener. Elle a été créée en 2016 et à une double vocation. La première est de faire de la plantation de corail en créant des nurseries un peu partout atour de l’Indonésie. La seconde, est d’éduquer la population locale ou les personnes souhaitant se former sur le corail : qu’est-ce que c’est ? à quoi il sert ? pourquoi faut-il le protéger ?

Nous avons créé notre nurserie de corail sur le site de Lipah. Nous organisons des ateliers de formation sur les coraux, la création des nurseries et suivi des données pour toutes les personnes intéressées. Nous impliquons également les locaux dans cette démarche, afin qu’ils comprennent l’importance d’une bonne préservation du corail.

Je suis actuellement en train de travailler sur la mise en place d’un système « d’adoption de corail » pour permettre à n’importe qui dans le monde de s’impliquer dans ce projet. Je suis encore en train de tout mettre en place pour m’assurer de bien faire les choses et garantir un bon suivi aux personnes qui se seraient investies, mais ne vous inquiétez pas, ça va arriver bientôt ! Je suis heureusement très bien entourée, avec des personnes qui ont tout autant que moi envie de voir ce projet aboutir, alors on avance, pas à pas, tous ensemble.

M. : Ce week-end, c’était le Bali’s biggest clean-up. Tu as décidé de t’investir pour le nettoyage des fonds sous-marins à Amed ?

V. : Oui tout à fait ! Nous organisons déjà à minima une fois par mois pendant la basse saison et jusqu’à une fois par semaine pendant la haute saison des nettoyages de plage et des fonds sous-marins. Ekka est d’ailleurs notre représentante Trash Hero au sein de Calypso.

Cette année, c’est la première fois que nous essayons de réunir autant de monde le même jour, pour nettoyer les fonds tous ensemble. Je ne vais pas vous cacher que j’ai été un peu triste, à la vue du nombre d’opérateur plongée qu’il y à Amed, de voir que tout le monde n’était pas au rendez-vous pour cette journée. Mais ce n’est pas grave ! On continue, et on est un bon petit groupe à vouloir aller dans une dynamique de préservation ! Et on petit à petit, on trouvera des solutions pour que chacun arrive à s’impliquer à sa manière.

 

M. : Des projets à venir ?

V. : Comme je vous l’ai déjà dit, je travaille beaucoup en ce moment sur le projet Adopt a Coral. Créer des nurseries demande beaucoup d’investissement personnel et monétaire, et avec ce nouveau projet, c’est un bon levier pour impliquer des personnes qui ne peuvent pas forcément se déplacer sur Amed ou qui ne plongent pas. Cela nous permet également d’avoir un apport financier nous permettant d’entretenir et de faire le suivi des données de nos nurseries. On bosse dur là-dessus, pour proposer un service de qualité !

J’ai aussi créé Calypso pour pouvoir m’investir d’avantage au niveau local. Les grosses associations qui ont les moyens ne se rendent pas forcément compte que les enjeux varient énormément d’un endroit à un autre. J’essaye donc de faire le pont avec Calypso entre les enjeux globaux environnementaux et la réalité des habitant d’Amed. Ekka est aussi d’un grand soutien et est très investie auprès de sa communauté. Elle véhicule les valeurs de Trash Hero pour essayer de faire évoluer les mentalités des populations et les sensibiliser à l’importance du problème du plastique.

Niveau plongée, j’essaye également de mettre en place une espèce de charte ou de code pour les différents clubs de la région. Tous les acteurs ne sont pas impliqués à la même hauteur par rapport aux enjeux écologiques. Nous essayons de travailler tous ensemble pour définir des règles à respecter. Règles qui pour tout bon plongeur, sont en réalité la base ; ne pas toucher les animaux, ne pas mettre de crème solaire avant d’aller dans l’eau, ne pas mettre de produit chimique antibuée dans son masque… Essayer de sensibiliser un peu tout le monde sur l’importance de la préservation de notre environnement, d’autant plus lorsqu’il s’agit de notre lieu de travail.

Je suis râvie d’avoir été contactée par ÉQUILIBRE. Nous partageons les mêmes valeurs et c’est important de s’entraider dans les missions que nous entreprenons, comme nous avons pu le faire pendant le nettoyage de week-end, où votre présence et votre soutien avec les sacs Un Océan de Vie   ont contribué à la mise en place du projet ! Les chemins peuvent parfois être différents, mais le but final et l’éthique sont communs. Vive ÉQUILIBRE ! Vive CALYPSO DIVING !

– Maurane

 

 

En espérant qu’EQUILIBRE vous ai donné envie de découvrir son centre, son équipe et ses projets.

N’hésitez pas à nous contacter, pour que l’on vous organise un séjour sur mesure à Bali ou dans les îles à proximité sur notre adresse : info@equilibre-travel.com

 

1 Comment

Post A Comment